Affiche pour la manifestation de Tende du 29 août 2010

VENEZ NOMBREUX VOUS JOINDRE A NOUS AU RASSEMBLEMENT CONTRE LE DOUBLEMENT DU TUNNEL DE TENDE

LE DIMANCHE 29 AOUT A 16 H PLACE DU MARCHE A TENDE

Pour une cohérence écologique et un avenir économique dans la Vallée de la Roya

OUI A LA SECURISATION DU TUNNEL EXISTANT
NON A L’OUVERTURE D’UN NOUVEAU TUBE ROUTIER

Le projet de doublement du tunnel a été conçu il y a environ 20 ans. Le contexte économique et les priorités écologiques ont changé et justifient son réexamen.

20 ANS APRES
Les aménagements doivent tenir compte des pollutions liées aux transports.
L’ensemble des vallées des haut-pays a déjà atteint des dépassements inacceptables des seuils d’ozone. Le projet de doublement du tunnel de Tende est à contresens des nouvelles normes environnementales.
La protection de la biodiversité est une priorité mondiale, sa préservation est une richesse.

POURQUOI CREER UN SECOND TUNNEL QUI VA AUGMENTER LA CIRCULATION ALORS QUE LA VALLEE EST DEJA SATUREE ET QU IL Y A TANT D’ACCIDENTS SUR LA ROUTE?

CE PROJET REPRESENTE UNE ATTEINTE A LA QUALITE DE VIE DANS LA ROYA FRANCAISE ET ITALIENNE ET DANS LA VERMENAGNA

ET LA SECURITE DANS LE TUNNEL, ALORS ?
Elle peut être assurée par le deuxième volet du projet : l’élargissement et la mise aux normes de l’actuel tunnel, tout en maintenant l’alternance des camions.
Des solutions techniques existent pour gérer la circulation pendant les travaux sur l’actuel tunnel. Le projet de doublement du tunnel de Tende n’est pas indispensable à la sécurité dans le tunnel. Il va au contraire aggraver l’insécurité dans les vallées, réduire leur attrait touristique, empêcher toute relocalisation économique et dégrader notre qualité de vie.

EN FAVORISANT LE ROUTIER, ON SACRIFIE L’AMELIORATION DE NOTRE LIGNE DE CHEMIN DE FER ET LE REPORT DU ROUTIER VERS LE RAIL !

Un deuxième tunnel, c’est au moins deux fois plus d’argent, deux fois plus de trafic routier, deux fois plus d’accidents, deux fois plus de pollutions, et c’est aller à l’inverse de la réduction des transports polluants prônée par les experts du climat, le Grenelle de l’environnement et la convention alpine.
Nous préférons que des investissements soient engagés pour la réélectrification de la ligne de chemin de fer, qui permettrait le ferroutage des marchandises et créerait une véritable avancée économique. Le trafic international routier n’apportera que des nuisances et aucune richesse dans les vallées.